Suite du voyage, je vous espère bien chaussés, nous allons beaucoup marcher !!

Après quelques kilomètres en 4X4 sur une piste plus que chaotique

nous voici prêts à grimper là haut ... tout là haut !

DSC_0178 DSC_0193  DSC_0196_1 DSC_0208_1

Les aiguilles s'activent ... enfin du moins j'essaie

pas facile de tricoter en marchant sur des cailloux et surtout en admirant le paysage bien inhabituel

je suis plus à l'aise avec le reflex mais j'assume, on a bien dit tricot/trek !!

DSC_0205  DSC_0202 DSC_0210 DSC_0216  DSC_0215  DSC_0222

Les pas s'alourdissent dans ces "dunes" de cendres noires

le dénivellé se fait sentir, la faim aussi mais il nous faut atteindre le refuge pour déjeuner

la dernière montée sera ... loooonnnngue !!

DSC_0232  DSC_0254  DSC_0255

Heureusement sandwichs et tricots sont là pour récompenser nos efforts

c'est que la journée est loin d'être terminée !!

A plus de 1000 mètres d'altitude, la végétation a totalement disparu

laissant place à la neige salie de cendres noires

le paysage devient lunaire, la lumière aussi, nous avons conscience de vivre un moment très fort !

DSC_0245 DSC_0268 DSC_0271   DSC_0278  DSC_0284 DSC_0279 DSC_0285  DSC_0277

Deux reporters nous ont accompagnés durant cette traversée volcanique

nous espérons revivre ces instants magiques dans quelques mois sur une chaine française.

Mais nous ne sommes pas au bout de nos émotions

la coulée de lave approche, les fumerolles en témoignent.

DSC_0294

Une lave très agressive, sortie de terre en mars 2010

accompagnée de ce fameux nuage de cendres qui avait paralysé le réseau aérien européen.

Hélène nous explique qu'avec le réveil de l' Eyjafjöll, deux nouveaux sommets sont nés

Magni et Móði, sur lesquels nous continuons notre impressionnante ascension !

DSC_0292  DSC_0296  DSC_0306 DSC_0308  DSC_0320 DSC_0325_1 DSC_0328

La chaleur s'intensifie, le souffre nous agresse la gorge

mais bon sang, je n'aurais raté ça pour rien au monde ... c'était fabuleux !!

DSC_0331  DSC_0335 DSC_0342 DSC_0360 DSC_0345

Défilé de mode au sommet, on n'est pas des filles pour rien

et collection de jolis souvenirs pour nos vulcanologues en puissance,

nous restons quelques instants les fesses au chaud à rêver devant l'Eyjafjallajökull (enfin prononçable)

à se dire que ça vit là dessous, je suis pour ma part subjuguée par le lieu !!

L'odeur du caoutchouc fondu d'un baton de randonnée nous fait dire qu'il faut peut être garder encore un peu de nos semelles pour redescendre dans la vallée en bas ... tout en bas !

DSC_0366 DSC_0394 DSC_0377 DSC_0379 DSC_0393 DSC_0402

La végétation reprend ses droits dans cette descente vertigineuse

nous pouvons admirer encore la coulée de lave et le chaos qu'elle a laissé sur son passage

nous laissant imaginer la puissance que cela a dû être !

DSC_0409 DSC_0397 DSC_0404 DSC_0408 DSC_0414

Le soleil qui décline ravive les mousses accrochées aux pentes

nous avons quitté la lune pour un autre paradis qui s'annonce

peuplé de petits bouleaux réconfortants et autres trolls à imaginer !

DSC_0416 DSC_0418 DSC_0423 DSC_0425 DSC_0436 DSC_0432 

c'est encore loin ???

DSC_0438 DSC_0444 DSC_0447

Juste quelques gués à passer pour les plus fous ... autant y aller jusqu'au bout

les ponts, facile mais le dernier gué, c'est les pieds dans l'eau glacée

que dis-je, les cuisses ... oui mais cette traversée en petite culotte restera mémorable

on a fait soft pour les photos ... hélène tu l'as bien supprimée la photo compromettante ?

DSC_0452

Bravo, vous voilà arrivés au bout de ce très long billet

vous avez bien mérité une délicieuse soupe de moutons !

Le paradis aurait bien pu devenir un enfer après une telle randonnée

mais c'est bien avec le sourire aux lèvres que nous nous endormons !!